J’ai cru ne jamais y arriver

par | 19 Nov 2021 | La Comète, la Newsletter | 0 commentaires

Hello,

J’ai cru que je n’arriverai jamais à l’écrire cette newsletter…

D’habitude je te l’envoie en début de mois… Mais voilà, ce mois-ci est tout à fait spécial pour moi car avec Valentin Allard, mon web master, nous avons travaillé comme des fous pour que tout soit prêt ce 17 novembre 2021 !! C’est une merveilleuse façon pour moi de fêter en beauté, avec vous tous, les 12 premiers mois de ma petite entreprise, et oui déjà 1 an !

Roulement de tambour….. Tadaammm : ASTRAL-COACHING est en ligne 😍 !

Ça y’est enfin, tu peux découvrir toutes mes offres de façon claire, ainsi que des ressources gratuites mise à ta disposition au fur et à mesure du temps !

Et pour faire durer un peu le suspens, je te concocte un autre mail, qui suivra de très près celui-ci (beaucoup plus court) pour te présenter TON CADEAU d’accueil 🎁, qui j’espère te fera plaisir, et en bonne Vierge que je suis, j’espère qu’il te sera utile 😉.

Donc c’est volontairement que tu ne vois pas encore de lien de redirection vers le nouveau site. Je te réserve tout ça pour le 2ème mail !

🚨 Je préviens : A évènement spécial, newsletter spéciale 🚨

Il n’y a pas d’information « astrologique » pour cette fois-ci, j’ai fait le choix de te communiquer directement une interprétation de l’énergie ambiante actuelle, abordée dans un langage courant, une perception subjective de l’astrologue que je suis.

⏰ Le temps estimé pour la lecture est de 16 mn…

🎼 C’est la raison pour laquelle si tu préféres l’écouter, voici LA COMETE EN AUDIO. C’est la toute première fois que je fais ça si cela te plait et que tu as envie de réentendre une prochaine Comète dans ce format, fais-le moi savoir 😉

J'ai cru ne jamais y arriver

par Shirley Bo | La Comète du mois de Novembre 2021

Pour l’heure, je souhaite avant tout prendre le temps de te donner un maximum de bonnes vibrations pour cette période SCORPIONNE !

Où en es-tu TOI, comment vas-tu dans ton cœur, dans tes tripes ?

Comment trouves-tu l’énergie de cette lunaison Scorpion, depuis la nouvelle lune du 04 novembre, quelque chose s’est « durcit » non ? Pas pour toi ?

Ou bien, justement, ça te parle ?!

Est-ce que par moment tu t’es dit :

  • Je me sens bloqué par trop de chose à la fois
  • Plus rien ne m’intéresse ou me touche vraiment, je deviens insensible ou quoi ?
  • J’ai l’impression de faire du sur-place
  • Tout ce que j’essaie de faire ne marche pas
  • Il y a tout qui me tombe dessus en ce moment
  • J’attends après des nouvelles qui n’arrivent jamais
  • Non, mais c’est pas possible ce qui m’arrive là

… Je continue ou tu te reconnais déjà dans l’une de ces pensées ?

Je t’en parle car ce sont les réactions les plus récurrentes que j’ai entendu ces dernières semaines, et aussi ces questions qu’on m’a beaucoup poser ces temps-ci :

Mais qu’est-ce qui se passe en ce moment dans le ciel qui me fait vivre ça ?

Je ne sais pas à quelle sauce je vais être mangé avec cette éclipse de novembre !
Est-ce que c’est karmique où un truc dans le genre ?

C’est typiquement une manière de parler, j’en ai conscience.

Mais j’aimerai quand même faire l’exercice de répondre aux mots, volontairement.

Car, il faut bien se le dire, c’est souvent ce type de questions qui sont posés aux astrologues. Et c’est ok. De la même façon que ça nous arrive à tous de se dire ce genre de phrase à voix haute quand on ne comprend pas ce qu’il se passe dans notre vie.

Alors, à toutes les fois où tu t’es dit : je n’y arriverai jamais !

A toutes ces périodes de crises dans ta vie, et à tous ces moments de doute affreux qui reviendront dans ta vie (parce qu’on sait que ça reviendra, une existence sans crise, ça n’existe pas) sache que :

📣 📣 📣 Les astres ne nous font rien vivre de bon ou de mauvais !
Pour le dire autrement, les astres n’y sont pour rien dans ce qui nous arrivent.

Si tu lis cette newsletter, c’est que tu as déjà eu une conversation avec moi (il n’y a qu’un très faible 1% des lecteurs avec qui je n’ai pas encore eu d’interaction, mais ils me lisent), et donc TU SAIS combien je dénonce cette façon de dire les choses.

Savais-tu que c’est le langage, l’apprentissage des mots qui structure notre cerveau ?
Par conséquent, la manière dont on se parle à soi-même, où bien les mots qu’on emploi pour décrire un fait, une situation ou une personne en dit long sur l’état d’âme qui s’exprime à travers l’état d’esprit.
Et, de considérer que ce sont les Planètes qui rendent ta vie et la mienne pénible ou même très agréable, induirait que toi et moi sommes totalement soumis à des forces obscures et inaccessibles, faisant de nous des « victimes » d’un mauvais courant astral ?!… En réalité, c’est aussi foudroyant qu’un courant d’air !

📣 📣 📣 EN REVENCHE,

Il est plus juste de se dire à soi-même, et aux autres : le climat astral actuel, transposé sur mon thème astral de naissance, pourrait m’aider à me poser les bonnes questions, dans le but d’optimiser ma capacité à m’adapter à cette période.

Les « bonnes questions » en l’occurrence se construisent dans une formulation qui ne remplace pas le sujet (que JE représente) par l’objet (le climat astral, la planète, l’éclipse….) –

Et ça change TOUT de formuler les choses de cette façon concernant l’astrologie !

Ça change, que c’est toi et moi qui sommes acteurs de notre vie, et que l’énergie du moment est une invitation à danser avec.

Pour t’en sortir, il n’y a pas plus adapté que l’énergie SCORPION de ton thème pour aller trouver les ressources qui te connectent à ta combativité, ta pugnacité et ta précieuse capacité à lire au-delà de ce qui se voit, se touche et se compte… au-delà de la matière du signe du Taureau.

Voici un petit exercice pour t’y aider :

L’énergie actuelle, globalement pour tout le monde, nous pousse dans nos retranchements, OK.

Pour toi, comment s’opèrent tes retranchements ?

Quels sont tes systèmes de défenses activés actuellement ?

Qu’est-ce qui serait intenable à vivre pour toi, si tu te réfugiais dans l’inertie ?

Quelle serait cette situation, la pire, qui représente ce que tu redoutes le plus ?

Si tu sais répondre à l’une de ces questions, tu détiens la clé de ce qui compte le plus à tes yeux.

OK.

Maintenant,

Ferme les yeux, (enfin pas tout de suite sinon tu ne pourras plus lire 😅 )

Et va chercher au fond de ton être pour répondre à cette question :

Que signifie pour toi, cette éventuelle « perte » que tu redoutes tant ?

Ne pas être aimé ? Être misérable ? Être insignifiant ? Ëtre vide ? Être dépendant ? Être abusé ?
Autre chose ? toi seul.e sais.

… Maintenant,

Peux-tu confirmer que cette peur viscérale et compulsive correspond à ce qui t’a, plus ou moins, toujours travailler au corps ?

Non ? alors ne te fais de souci, ton problème se résoudra de lui-même.

Oui ? Dans ce cas, là, on n y est !
C’est là : ta douleur. Tu la vois, tu l’identifie ?

Fais cette courte introspection jusqu’à ce que ça devient très clair pour toi.

Puis, quand tu sentiras le bon moment pour toi, de te dire ces quelques mots :

Merci à cette énergie du moment de m’avoir permis de voir ma douleur, de la regarder et de lui donner un peu d’attention, de lui accorder le droit d’exister, et d’apprendre à l’aimer.

Merci à toi, ma douleur, tu es ma vulnérabilité. Tu es ce qu’il y a de plus humain en moi, et ce qui m’apprend à développer mon empathie et ne pas être dans le jugement de ce qui m’arrive, et de ce qui arrive à l’autre. Je comprends mieux maintenant. Ce n’est pas facile pour toi, de toujours te taire.
Merci à toi, ma douleur, je veux être en paix avec toi, ma bête noire. Comment dois-je m’y prendre ?
Et écoutes ce que ta douleur a à te dire.

 

Comment te servir des forces naturelles du climat astral alors ?

Imagine que les énergies astrales sont les vents et les courants qui te bousculent et te déportent de ton axe familier, et SI TU TE SERS DE CES FORCES, elles t’amènent là où tu le souhaites…

Où irais-tu ?

Que souhaiterais-tu voir se réaliser sous tes yeux ?

Quelles émotions fortes t’attendrais-tu à ressentir à travers cette expérience ?

A ce moment-là, le cerveau sécrète l’adrénaline en réponse à un état de stress. Et c’est cette hormone qui accélère la vitesse de traitement des informations… cela peut se traduire par une émotion palpitante, géniale, euphorisante, excitante…(tu voudrais bien éviter que ce soit panique à bord!)

 

Comment faire l’alchimie en soi, de ses forces à ton énergie personnelle ?

Imagine : Woulala… soudain c’est la tempête, il va falloir t’accrocher et trouver des solutions très vite !

Le stress va aller stimuler la sécrétion d’adrénaline, un courant d’excitation va très vite t’envahir… si tu pouvais choisir, tu déciderais d’en fais quoi ??

C’est à toi de définir LA NATURE DE TON STRESS : subir ou te dépasser ?

Dans les 2 cas tu es stressé.e, c’est incontournable, mais dans un seul des 2 cas ce sera agréable !

 

Comment réussir à te dépasser ?

(car je suis convaincue que tu préfères choisir cette option)

En mettant ton ADN céleste (déchiffrable dans ton thème astral) en perspective du climat astral. Et de prendre actes dans une stratégie, un plan, un chemin… en direction de ce que tu désirs.

Tu as des qualités, des talents, une zone de géni que tu ignores peut-être encore aujourd’hui.

Et de te concentrer et t’appliquer dans une marche lente et assurée vers ta mission de vie,

et voir cet cette mission de vie se développer dans de bonnes conditions astrales,

te donnent confiance en toi,

en ton projet qui se consolide petit à petit.

Et te permet d’être enfin sur les bons rails d’une réalisation de soi.

Je finirais en rappelant la très populaire loi d’attraction, qui se défini par « l’univers et chaque être humain sont reliés par le moyen de la pensée et l’âme. (…) L’un des secrets de la loi d’attraction consiste à la proclamation à l’univers, et ce, tous les jours pendant votre quête, jusqu’à ce que l’univers réagisse en votre faveur. »

La loi d’attraction n’est pas suffisante, selon moi, sans son corollaire qui est l’action.

En conclusion, la source de notre bien-être part de soi, et non des astres.

Je vous souhaite de vivre une très jolie éclipse, si emblématique de notre condition humaine, qui témoignerait avant tout de ce qui se cache en soi-même.

Si tu as des réactions à me partager, tu sais où me trouver 😉

Bien astrologiquement à toi,

Shirley Bo

Partager ce contenu :
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

La Comète

LA SEULE NEWSLETTER QUI TE DONNE ENVIE DE PARTAGER TES PARTICULES D’ÉTOILES

« Toutes les particules de matière qui nous habitent et nous entourent viennent du cosmos (carbone, hydrogène, azote, oxygène, phosphore et soufre) et sont liées à la vie et à la mort des étoiles. L’homme est composé à 97% de matière d’étoile, nous sommes donc tous des poussières d’étoiles ». Hubert Reeves

Dernières newsletters

Commentaires récents